Pour mes élèves Parisiens, III

blog-paris

NATUREL

Si dans la pratique, on s’efforce à faire quelque chose, à atteindre un but qu’on s’est fixé, on n’est pas à la découverte de sa vie intérieure. Il est possible d’avoir cette intuition, cette compréhension à l’égard du travail à faire dès le début de sa route (spirituelle), mais il est autant possible que les premières années de pratique, le pratiquant passe à chercher la façon de “faire” et de “ne pas faire” la pratique. On découvre d’abord le bout du fil et ensuite le chemin va s’ouvrir à nous à son propre rythme. Ceci est valide aussi bien pour le physic que pour le psychic. Forcer quoi que ce soit, ne sert à rien. Pour certains, ça a toujours été la solution dans la vie: forcer, se forcer, contrôler de plus en plus. La pratique peut demander une nouvelle façon d’éxécuter les choses: l’écoute, la sensibilité et l’acceptance – enrobée de patience.

En ce qui concerne la respiration, c’est le domaine le plus subtil à découvrir. Elle représente la vie dans son état le plus pur. Elle écoule ou elle pourrait écouler de la façon la plus naturelle possible, mais c’est très rare que ça existe chez l’homme moderne. La respiration reçoit tout le stress que l’on vit et tous les changements émotionnels – ne serait-ce que quelque chose qui nous passe mentalement complètement inaperçu. De mon point de vue, il vaut mieux d’abord retrouver sa respiration naturelle avant de commencer à la contrôler. Parce que si on commence à contrôler quelque chose qui n’est déjà pas sur la bonne voie, on va se perdre de plus en plus. Comment peut-on retrouver sa respiration naturelle? En saisissant déjà ce qui n’est pas naturel en elle, ce qui ne va pas, et ensuite en nous débarrassant de ce superflu peu à peu à l’aide d’une pratique bien consciente – la pratique étant une étude dans laquelle on porte son attention uniquement sur soi-même avec une curiosité et une sincérité sans limites.

La pratique peut être considérée comme une douche. C’est une purification quotidienne naturelle, une expulsion de la négativité, de tout ce qu’on accumule dans son corps et son corps subtil – par ses propres tournures d’esprit, par l’interaction avec les autres.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s